GESTION PRIVEE DU PATRIMOINE

 

La fiscalité des intérêts d’emprunt pour l’achat de SCPI en nue-propriété

Posté le : 01/04/2017

Les contribuables peuvent-ils déduire fiscalement les intérêts d'emprunt contractés pour financer l'acquisition de la nue-propriété de ces parts ? Non, pour le Conseil d'Etat qui rappelle que ces intérêts d'emprunt ne peuvent être regardés comme une charge exposée en vue de l'acquisition ou la conservation d'un revenu foncier que ne perçoit pas le nu-propriétaire des parts. 

Dès lors, ils ne sont pas déductibles des revenus fonciers que le nu-propriétaire percevrait sur d'autres biens immobiliers. L'acquisition d'un immeuble en démembrement de propriété est devenue depuis quelques années un grand classique en matière de gestion de patrimoine. Les éventuels intérêts du nu-propriétaire ne sont déductibles de ses autres revenus fonciers que dans la seule hypothèse où le bien est loué par l'usufruitier.